église de Sirault

Paroisse saint Amand à Sirault

 

Saint Patron

Du latin Amandus, c'est-à-dire “digne d’être aimé”, Amand naquit en Aquitaine.  Il reçut une formation littéraire et monastique dans l'île d'Yeu, puis à Toursstatue de st-Amand et à Bourges, où il vécut pendant quinze ans en reclus.

Sa vie missionnaire commença à la suite d'un pèlerinage à Rome.  Sacré évêque vers 630, il parcourut les régions de la Flandre et du Brabant. Cet évêque "régionnaire", c'est-à-dire itinérant, exerça son zèle surtout dans le nord de la France et en Belgique.  Il lui arriva d’être battu jusqu’au sang et jeté dans la rivière par ceux qu’il voulait convertir.  II s'installa à l'abbaye d'Elnone, aujourd'hui Saint-Amand-les-Eaux, qui lui servait de base pour ses pérégrinations apostoliques.

II y mourut nonagénaire, le 6 février 676 date à laquelle il est fêté.  Il est le patron des brasseurs.

 


L'église de Sirault

On cite à plusieurs reprises à partir de 1172 la résidence sur place du prévôt de Sirault. On sait en effet sans pouvoir en préciser la date que l’abbaye de Saint Amand créa à Sirault une «prévôté».  On appelait ainsi l’habitation du prévôt ainsi que son office, dont la chapelle fût dans le principe l’église paroissiale du village. En 1429, le prévôt qui était un religieux de l’abbaye de St Amand préposé à la «règle» avait sa demeure dans une maison bâtie sur un «journel» de terrain tenant à l’ancien cimetière de l’église actuelle. Durant les guerres qui précédèrent la paix de Nimègue de 1678, cette prévôté fût abandonnée mais en 1683, l’abbé Dom Pierre Honoré la fît rebâtir sur un terrain voisin de la ferme du Grand Fôrêt au nord de la commune de Sirault.     

A la fin du 18ème siècle, la révolution française de 1789 avait bouleversé le monde entier. A Sirault, la prévôté fût pillée et les moines durent l’abandonner.  La ferme de la prévôté et la prévôté proprement dite firent parties de la vente des biens nationaux. L’église aussi fût pillée. La prévôté est passée ensuite aux mains de privés ...

La première église de Sirault mentionnée dans les archives de la paroisse a été incendiée avant Juin 1600 et reconstruite en 1664. L’édifice était orienté exactement comme l’église actuelle c.à.d. de l’orient à l’occident.   En avril 1783 l’église fût à nouveau incendiée; la nouvelle église fût édifiée en style renaissance en 1785; la date est inscrite sous le blason de St Amand au cœur de l’église avec la devise:

         17 - FRATERNITATEM  DILIGITE - 85       

 

A dextre, d’or à l’aigle, esployée de sable, armée, becquée et membrée de gueules  A senestre, d’azur semé de fleurs de lys sans Nombre.

 

En 1847 l’église fût agrandie et dotée d’un nouveau clocher constitué d’une tour  carrée surmontée d’une flèche octogonale. Un escalier monumental placé dans l’axe de l’édifice, face au clocher, donnait autrefois accès de la rue à l’église. Il fût démoli vers 1890, divisé en deux parties placées de part et d’autre de l’entrée. 



Fête paroissiale et ...

Saint Amand est fêté le 6 février.

... Amandicum

Une association du nom d’Amandicum dont le siège est situé à Saint Amand les Eaux a été créée en 2002. Elle a pour but de susciter, coordonner et impulser les initiatives visant à entretenir la mémoire de saint Amand et d’établir des liens entre les lieux se référant à l’apôtre des Gaules. Pour plus d’informations sur les nombreux projets en chantier, Marc Bourguignon, membre du conseil d’administration d’Amandicum se tient à disposition des intéressés.  Cliquez sur l'mage pour accéder au blog de l'association Amandicum.

 


Les groupes paroissiaux

 


Les services


Les jeunes


  © 2015 - www.upntertre.be

couleur entete